Aa

Saison 17/18

LE MOT DU PRÉSIDENT

 

« Délicate balance », un classique incontournable qui aborde avec cruauté certes mais avec une lucidité implacable les valeurs d’une société qui se drape dans la bonne conscience et l’indifférence.

C’est avec cette magnifique pièce que nous allons débuter notre nouvelle Saison 2017/2018 qui nous l’espérons sera autant couronnée de succès que ne le fût la saison passée.

Pensez-donc : 4913 spectateurs ont applaudi notre Bourgeois Gentilhomme,

un succès plus que mérité pour la troupe de Jean-Marie Meshaka.

Notre petite salle de la rue du Ballon était pleine à craquer chaque soir.

 

A partir du 2 Mars 2018, une nouvelle création 100% meshakaïenne :

«  Quand hurlent les papillons »  pièce écrite et mise en scène par Jean-Marie Meshaka.

Après «  Lettres à mon chien » , « le Carrosse indigo » , «  le Distancier » , «  Dreyfus-cela ne finira donc jamais »  et «  Gueules d’Automne », notre metteur en scène maison s’est remis à l’écriture pour nous proposer  un texte fort, souvent drôle qui suscitera réflexions et interrogations, mais cela ne nous étonnera guère.

 

Merci à tous les bénévoles passionnés ( comédiens et en coulisses ) qui s’activent tout au long de l’année en donnant tellement de leur temps.

Merci aussi à vous fidèles spectateurs – de plus en plus nombreux – qui nous soutenez par votre indispensable présence.

C’est pour vous et grâce à vous que nous existons.

 

Je vous souhaite de passer une belle soirée de théâtre en notre compagnie.

poche-ruelle-signature-president

De mars à mai

Quand hurlent les papillons

De Jean-Marie Meshaka

PAPILLONS 1 copie

A-t-on jamais entendu un papillon hurler ? rire ? rêver ? non….et pourtant rien ne dit qu’il ne le fait pas… mais silencieusement….

Comme nous donc, il souffre peut-être….silencieusement aussi.

A l’âge que d’aucuns qualifient de certain, frustration aidant… beaucoup, comme les papillons, voudraient tout recommencer, tout reconquérir, tout vivre, mais comme les papillons, ne le peuvent pas et pourtant ils auraient tant besoin de PSCHITT !…

Mais….chut….ils ont un plan….

En savoir plus

INSCRIPTIONS CLOSES

De octobre à décembre

DELICATE BALANCE

De Edward Albee

delicate-balance

Comment trouver cet équilibre pour, tel un funambule au-dessus du néant de la vie “ne plus avoir peur”…

Comment trouver les chemins sinon du bonheur au moins ceux de la sérénité…

L’amour ? La haine ? L’amitié ? Le devoir ? Le respect de la parole ou de ce que l’on est “vraiment”…

Délicate balance…

Délicate et commune à tous…

N’a-t-on pas tous, un matin, une nuit eu peur ?…juste peur….de quoi ? On ne le sait…..parfois on ne le sait que trop…

Alors courir, panique en poche, voir l’un, l’autre, le voisin, l’ami, l’amant, la compagne pour y trouver refuge, calmer l’angoisse, apaiser cette peur…

Délicate balance puisque l’autre aussi a peur….que l’autre aussi attend…

Aider ? …. se protéger ? …. fuir ? …..

Chacun le fera avec ses propres et violents outils.

En savoir plus

INSCRIPTIONS CLOSES